Le yoga : des pratiques multiples sous-tendues par des philosophies différentes

Le mot yoga est apparu il y a 3000 ans en Inde mais le yoga est probablement beaucoup plus ancien. De l'origine incertaine du yoga à nos jours, différentes formes de yoga se sont succède dans  les cultures et les traditions du Védisme, du Brahmanisme, des Upanisad, de l'Indouisme, du Jaïnisme, du Bouddhisme, du Shivaïsme, du Tantra. C'est au IVe siècle de notre ère environ  que le texte des Yoga Sutra de Patanjali est le premier à tenter de systématiser une philosophie du yoga.  Les postures elles, commencent à être documentées avec le Hatha Yoga au moyen age (Xe-XIe siècle) dans la GorakshaSamhita. Aux deux premiers millénaires de notre ère, le yoga indien influence les cultures des colonisateurs musulmans puis occidentaux et se modifie sous des influences exogènes. Le yoga  s'implante  en occident  à partir des interventions de S. Vivekananda à Chicago en 1893  au "Parlement des Religions". Les yoga contemporains trouvent pour la plupart leur origine commune dans l'école de Hatha Yoga crée par Krishnamacharya à Mysore en 1924. Ce yoga moderne se développe rapidement en Occident dans la seconde moitié du XXième siècle essentiellement sous forme de yoga posturaux dérivés contemporains du  Hatha Yoga médiéval et d'apports ésotériques et  gymniques. Depuis la fin du XXe siècle on assiste à une revitalisation considérable du yoga, à son occidentalisation, à sa mondialisation et à son développement très rapide qui en fait  un yoga de masse. 

Aujourd’hui le yoga  s'affirme comme un ensemble de techniques psycho-physiques de développement individuel. avec des pratiques multiples sous-tendues par des philosophies différentes .

 

Yoga est un mot sanskrit. Il vient de la racine योग ( YUJ ) qui a donné le mot français joug et dont le premier sens est atteler, unir.  Selon cette acceptation qui est  la plus communément retenue  le  mot yoga signifierait donc l'union et viserait l'état d'Unité. Le yoga regroupe plusieurs disciplines qui unissent le corps et l’esprit, l’homme et l’univers, tout ce qui peut être « joint, uni » pour apaiser le mental, procurer un état de bonheur, de plénitude,  de libération, rendant complémentaire ce qui peut sembler être opposé comme le jour et la nuit, la lune et le soleil, le masculin et le féminin etc.  Selon une autre interprétation le terme yoga se traduirait par mettre au repos. Le yoga viserait alors l’apaisement du mental, « l’arrêt des fluctuations, l’immobilisation du mental » un concept que l'on trouve dans les Yoga Sutra  de Patanjali le théoricien du yoga classique au IVème siècle de notre ère.

 

Aujourd'hui dans le langage courant le mot yoga désigne avant tout un ensemble  de techniques  psycho-physiques de développement individuel mais il continue de désigner aussi les objectifs de ce développement individuel (l'état d'Unité, l'immobilisation du mental, etc. ). Les objectifs du yoga et ses pratiques ont changé au cours des siècles,  se sont diversifiés  s'adaptant tant bien que mal à des cultures, à des religions, à des philosophies, à des modes de vie, à des  niveaux de connaissance différents.  Avec l'occidentalisation et la laïcisation du yoga  ses objectifs se sont aussi individualisés.

 

La pratique des yoga contemporains  associe le plus souvent des postures, des exercices de respiration et de la méditation. Le yoga peut se pratiquer seul  mais se pratique surtout en groupe dans la non-violence, l'effort, la persévérance,  la satisfaction, la joie. La pratique du yoga est une source de bienfaits reconnus pour le bien-être et pour le maintien en bonne santé. Le yoga améliore la souplesse, la maîtrise de la respiration, le tonus musculaire, la maitrise du stress, l’énergie personnelle. Discipline du corps le yoga est aussi une discipline de l'esprit.  Se libérer de l'ego, apprendre le détachement et la bienveillance, comprendre l'illusion du réel sont quelques uns des moyens pour se libérer peu à peu des automatismes d'action et de pensée, permettre une meilleure harmonie entre la conscience et les manifestations perçues et pour certains peut être approcher l'illumination spirituelle.

 

En 2017 on estimait le nombre de pratiquants de yoga à 300 millions dans le monde, à 40 millions aux États-Unis et à près de trois millions en France. La pratique du yoga est en pleine expansion avec une croissance exceptionnelle estimée à 180% entre 2012 et 2016. Le marché mondial du yoga représentait déjà 80 milliards de dollars en 2015. Le yoga se répand dans des secteurs nouveaux comme les soins hospitaliers, les entreprises, les collectivités.

 

Le yoga contemporain est en plein renouveau avec une multiplication des types de pratique et des écoles. Il en existe aujourd’hui toute une palette avec des objectifs allant de l'exercice physique à la maîtrise du psychisme, du bien-être au maintien en bonne santé et à certaines thérapies, de la relaxation  à l'élargissement de la conscience et à la  spiritualité. Il existe aussi des dérives du yoga: compétition gymnique, sectarisme, mercantilisme, instrumentalisation nationaliste, mais une grande partie des pratiques du yoga est maintenant laïque, rationnelle et raisonnable. La plupart des professeurs de yoga sont aujourd’hui titulaires d'un ou de plusieurs diplômes sanctionnant des études et de la pratique. Les professeurs de yoga s'engagent sur le respect de principes déontologiques. Les élèves de leur côté engagent leur responsabilité personnelle dans la pratique du yoga.

 

Nous mentionnerons ici quelques yoga classiques: le bhakti yoga (yoga de l'amour), le karma yoga (yoga de l'action), le jnana yoga (yoga de la connaissance), le yoga classique ou yoga de Patanjali et son évolution moderne le raja yoga (yoga royal) de Vivekananda. Nous nous concentrerons sur le hatha yoga (le yoga de la force)  ses origines tantriques, son émergence médiévale,  ses développements modernes  et  ses multiples dérivés contemporains comme les yoga  ashtânga, viniyasa, intégral, Iyengar, Sivananda, nidra, etc…