Le  Hatha Yoga

Dans le Hatha-Yoga on tend vers "l'état d'unité" par la discipline psychomotrice. 

 

Le Hatha Yoga  est une branche du yoga qui est apparue avec les Natha Yogi au moyen âge en Inde à partir du Tantra  dont il  reprend des idées et des pratiques.

 

La littérature médiévale sur le Hatha Yoga  se réfère  aussi à des enseignement antérieurs que l'on trouve en germe dans les Upanishads et dans le yoga classique de Patanjali mais il se démarque de la tradition philosophique āstika (tradition des  Védas). Alors que le yoga classique est le yoga des moines et des initiés, le  Hatha Yoga est celui de l'homme présent et actif dans la société dans le monde. Alors que le yoga classique repose sur une métaphysique dualiste, le Hatha Yoga est moniste.

 

A l'ascèse et à la recherche de perfection éthique du yoga classique le Hatha Yoga substitue des techniques  de développement des potentiels de l'être humain, hors des contraintes morales et sociales.  

 

Le Hatha Yoga désigne le  yoga des énergies, de la force.

 

Le Hatha Yoga est un ensemble de techniques visant à développer les potentiels physiques et psychiques de l'être humain dans son ensemble. Il existe plusieurs formes et plusieurs écoles de Hatha Yoga mais toutes reposent sur les postures (asana), les exercices de respiration (pranayama) et pour la plupart la méditation (dhyana) .

 

Selon une autre étymologie, dans le mot Hatha Yoga on trouve Ha qui signifie soleil et Tha qui signifie lune. Le yoga nous apprend donc à transcender cette dualité, à unir les principes opposés. Faire l'expérience de  l'unité entre la permanence et ce qui change, faire l'expérience de la disparition de la dualité (notamment la dualité physique / psychique ou masculin / féminin ) tels sont les objectifs du  Hatha Yoga. Dans le Hatha Yoga , chaque homme porte en lui un potentiel d'unité symbolisé dans  le tantra ancêtre du Hatha Yoga par l’unité de Shakti (l’énergie, le masculin) et de  Shiva (la conscience, le féminin) .

 

Le Hatha Yoga reprend l'idéal d'arrêt des fluctuations, l'idéal "d'immobilisation" de Patanjali . Le traité Hatha Yoga Pradipika inscrit cette immobilisation dans le principe d'unicité physique / psychique avec une triple formulation très imagée:  immobilisation du souffle vital (prana sthairya),  du sperme  (bindu sthairya) et de l'esprit (manah sthairya).

 

Le Hatha Yoga reprendra la plupart des principes et bien des pratiques du tantra, bouleversant ainsi les anga de Patanjali et enrichissant de façon considérable les techniques notamment celles du pranayama, des asana, de la gestion de l'énergie avec l'éveil de la kundalini.

 

Le Hatha Yoga comporte, selon les formes et les écoles, entre six et seize angas (membres, composants, fondamentaux): les exercices de respiration (pranayama), les gestes (mudrâ), les contractions (bandha), les massages (nyasa), la maîtrise intérieure (prathyahara), la concentration (dharana), la méditation (dhyana), les figures géométriques (yantra),  les centres d’énergie (chakra), les formules sonores (mantra), les semences sonores (bîjâ), l’éveil de l'énergie psychique potentielle (kundalini). Il vise la paix du mental et  la voie de l’éveil (samadhi). 

Littérature sur le Hatha Yoga

L'ensemble de la littérature concernant le hatha yoga  est de rédaction assez tardive mais se réfère  à un enseignement antérieur que l'on trouve déjà dans les Upanisad.  Le Hatha Yoga se démarque de philosophie indienne védique dite āstika qui reconnait l'autorité des Védas tout en en conservant quelques idées  et en développant certains aspect du yoga de Patanjali. 

 

Quelques textes entre  le Xième et le XVième siècle de notre ère codifient les techniques et la méthode du Hatha Yoga. Les plus connus sont Hatha-yoga-pradipika  littéralement "la petite lampe du yoga", la Gherada-samhita et la Shiva-samhita.

 

Ces trois traités de Hatha yoga s'appuient sur deux œuvres que la tradition attribue au guru Goraksanatha: la Goraksa-sataka et le Hatha-yoga (ce texte est perdu de nos jours) qui dateraient du Xième siècle.  Goraksanatha est considéré comme l'un des principaux fondateurs de la secte hindoue des Natha Yogin qui a popularisé à travers tout le continent indien les principes et méthodes yogiques et en particulier cette forme de yoga nommée Hatha Yoga (yoga de la force, yoga de l’énergie)  une voie rapide et violente vers la libération. Ce sont les Natha Yogin  qui vers le Vième siècle de notre ère vont démocratiser le yoga en le sortant de la domination des brahmanes et des castes élevées, donnant naissance au Hatha Yoga un yoga qui n'est plus réservé ni aux castes supérieures ni aux moines ni aux ascètes  mais se démocratise .

 

C'est le Hatha  Yoga qui  a relancé  l'importance de l’ asana (les postures).  C’est le Hatha  yoga qui est devenu populaire dans le monde entier au XX ième siècle et a donné naissance aux yoga posturaux modernes  .